« Aux confins du corps »

Depuis de nombreuses années, le Pôle Sup’93 et l’Académie Fratelini proposent de spectacles qui mélangent des musiciens, étudiants du Pöle et des jeunes apprentis de l’Académie. Ces « apéro-cirque » ont lieu le plus souvent deux fois par an, avec des metteurs en scène différents.

Aux confins des corps

Au préalable de cette pièce la volonté d’affirmer qu’elle n’est pas finie et ne le sera jamais. Inscrite dans le temps présent elle est amenée à s’augmenter avec les corps en scène. Ce processus amène à réfléchir à des corps vivants et non ancrés indéfiniment dans un champ des possibles.

Dans un jeu de construction / déconstruction des corps, les superpositions et assemblages de ce collectif part de la notion que l’essentiel est hors de moi. Chacun des artistes au plateau est invité à se révéler au travers du collectif. Pensé ici comme un ensemble vivant d’individus qui surpasse le choc de la rencontre et de l’altérité pour se livrer et être transporter hors de soi et du monde. Ici nous voyageons dans les possibles et les solutions vertueuses où le groupe agit comme un révélateur des identités fortes et complexes. Cet écosystème explore sur cette ligne de crête les forces et les vulnérabilités de chacun. Exploration sans limites réelles que celles de nos empêchements.

Aux confins des corps se loge l’infini.

Sylvère Lamotte

Avec les étudiants : Benoît Andrieu (saxophone), Fabien Magnin (saxophone), Louis Gachet (trompette), Sacha Souêtre (batterie) et Vincent Fauvet (batterie)
Apprentis circassiens de l’Académie Fratellini

Spectacle en partenariat avec l’Académie Fratellini