RECRUTEMENTS

Le Pôle Sup’93 recherche
sa future directrice / son futur directeur

• Prise de fonctions au 15 octobre 2021
• Candidature avant le 28 juin 2021.

  • Profil de poste

    PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE

    L’Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), Pôle Supérieur d’enseignement artistique Aubervilliers – La Courneuve – Seine-Saint-Denis – Île-de-France dit « Pôle Sup’93 » est un établissement d’enseignement supérieur artistique formant les musiciennes et musiciens interprètes et enseignantes et enseignants d’aujourd’hui et de demain.

    Il est accrédité par le Ministère en charge de la culture pour délivrer :

    • le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM), au titre de cursus construit en partenariat avec l’Université Paris 8 permettant l’obtention conjointe du DNSPM et d’une Licence « Arts, mention musicologie » de l’Université;
    • le Diplôme d’État de professeur de musique (DE), en formation initiale et en formation continue ; le Pôle Sup’93 est par ailleurs centre de validation des acquis de l’expérience (VAE) pour le DE.

    Le Pôle Sup’93 est soutenu par le Ministère en charge de la Culture et la DRAC d’Île-de-France, les villes de La Courneuve et d’Aubervilliers, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et l’Etablissement Public Plaine Commune.

    Son projet pédagogique s'appuie sur les forces respectives du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve (CRR93) et du Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois (CRD Aulnay-sous-Bois) qui partagent, avec le Pôle, leurs locaux, leurs parcs instrumentaux et mettent à disposition une partie de leurs équipes enseignantes. Il est membre associé de la Communauté d’universités et d’établissements (ComUE) Paris Lumières.

    L’établissement a accueilli, en 2020-2021, 96 étudiantes et étudiants en formation initiale et 18 stagiaires en formation continue, encadrés par une centaine de chargé·es d’enseignement ; Son budget de fonctionnement est de 1,5 M€, hors valorisations des mises à disposition (traitement des chargé·es d’enseignement, locaux, fluides et instruments).

    Le Pôle Sup’ 93 a vocation à inscrire son projet en complémentarité et en collaboration avec les autres établissements d’enseignement supérieur du spectacle vivant en Ile-de-France, en particulier le Pôle supérieur Paris-Boulogne-Billancourt (PSPBB) et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), et son action dans le réseau de l’Association Nationale d’Etablissements d’Enseignement Supérieur de la Création / Arts de la Scène (Anescas), dont il est membre.

    Il a noué depuis sa création de forts partenariats artistiques sur tout le territoire de Seine-Saint-Denis avec des structures telles que l’Académie Fratellini, l’Orchestre national d’Île-de-France (ONDIF), les Archives nationales, l’IRCAM, la Philharmonie de Paris, le Festival de Saint-Denis, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et bien d’autres en Île-de-France (La vie brève – Théâtre de l’Aquarium et La Pop par exemple). Ces partenariats nourrissent, chaque année, les propositions artistiques faites aux étudiantes, étudiants et stagiaires au sein des cursus pour les mises en situations professionnelles : concerts symphoniques, de musique de chambre, de jazz, ciné-concerts, spectacles pluridisciplinaires, interventions dans les écoles, les collèges, les médiathèques, stages dans tous les conservatoires d’Île-de-France, leur permettant, ainsi, de découvrir les multiples facettes de leurs futurs métiers.

    MISSIONS

    Nommé·e pour un mandat de cinq ans, renouvelable deux fois par période de trois ans, la future directrice ou le futur directeur a pour mission d’assurer la direction de l’établissement et la conduite du projet pédagogique, artistique et culturel à partir des orientations politiques définies par le Conseil d’administration et les avis du Conseil pédagogique. Il ou elle est secondé·e par une direction adjointe et accompagné·e par une équipe administrative et de coordination pédagogique composée de 12 ETP.

    FONCTIONS

    La directrice / Le directeur :

    - Assure la responsabilité du fonctionnement du Pôle Sup 93, dirige l’activité pédagogique, artistique et administrative de l’établissement, anime et encadre les équipes, garantit la bonne marche des instances administratives, pédagogiques et scientifiques de l’établissement ;

    - Contribue, en lien avec les partenaires publics, les établissements d’enseignement artistique initial partenaires et les autres ESC-SV de la région, à la réflexion stratégique relative à la structuration de l’enseignement supérieur du spectacle vivant en Île-de-France ;

    - Engage toutes les actions nécessaires afin de déterminer son positionnement et son rayonnement ;

    - Poursuit et développe la dynamique territoriale dans laquelle le Pôle Sup’93 inscrit son action et grâce à laquelle il contribue à l’affirmation d’un projet culturel de territoire : contribution à la vie culturelle locale, valorisation des ressources artistiques et pédagogiques du département, contribution aux orientations des politiques culturelles locales ;

    - Définit, en lien avec l’Université Paris 8, le conseil pédagogique de l’établissement et le monde professionnel, les maquettes de cursus, les contenus d’enseignement et la nature des projets artistiques produits (contenu artistique, tuteur·trices), dans le respect du projet fondateur du Pôle Sup’93 et le souci de garantir aux étudiant·es / stagiaires de l’établissement la possibilité de poursuivre leurs études en master ou de conduire immédiatement une carrière aboutie dans le monde de l’interprétation et/ou de l’enseignement de la musique  ;

    - Garantit le respect, par le Pôle Sup’93, des cahiers des charges et attendus inhérents aux dispositifs permettant le déploiement de l’activité de l’établissement (arrêtés et référentiels des diplômes, accréditation par le Ministère en charge de la culture, cahier des charges du grade de licence, certification Qualiopi, etc.) ;

    - Pérennise et développe les partenariats avec les actrices et acteurs du spectacle vivant, de l’enseignement artistique spécialisé et de l’enseignement supérieur, au service de l’ambition des cursus, de la professionnalisation des étudiant·es / stagiaires et de la singularité du projet de l’établissement ;

    - Engage toutes les actions nécessaires pour conforter et renforcer l’attractivité du Pôle Sup’93 auprès des musiciennes et musiciens français·es et étranger·ères susceptibles de venir s’y former et la reconnaissance de son action par les professionnel·les du spectacle vivant et de l’enseignement artistique spécialisé ;

    - Développe l’articulation avec les CPES (classes - ou cycles - préparatoires à l’enseignement supérieur) ;

    - Favorise la diversification des profils des étudiantes, étudiants et stagiaires de l’établissement ;

    - Entretient et développe les relations du Pôle Sup’93 avec les autres établissements d’enseignement supérieur, relevant du Ministère en charge de l’enseignement supérieur ou en charge de la culture, en France comme à l’étranger, en tenant compte de son appartenance à la Communauté d’universités et d’établissements (ComUE) Université Paris Lumières et à l’Association nationale d'établissements d'enseignement supérieur de la création artistique arts de la scène (Anescas) ;

    - Développe les activités de recherche et de coopération internationale et veille à l’inscription de l’établissement dans le réseau des établissements d’enseignements supérieurs européens (mobilité des étudiants dans le cadre de conventions bilatérales entre établissements ou de charte Erasmus, échange des enseignants/formateurs, etc.) ;

    - Développe le lien aux entreprises en vue d'accroître les ressources propres, notamment celles liées à la taxe d’apprentissage.

    PROFIL

    - Professionnel·le de la culture justifiant d’une expérience significative dans la direction d’établissements artistiques d’enseignement du spectacle vivant ou de structure culturelle ;
    - Maîtrise des enjeux de l’enseignement artistique supérieur dans le domaine du spectacle vivant, en lien avec ceux de l’enseignement artistique spécialisé, et en particulier ceux liés à l’application du schéma européen de la réforme de l’enseignement supérieur dit LMD (licence-master-doctorat) et des objectifs de professionnalisation et d’insertion dans les métiers d’interprète et d’enseignant ;
    - Maîtrise de la conduite de projets en lien avec des partenaires institutionnels ;
    - Compétence en matière de conduite du changement ;
    - Connaissance de l’enseignement supérieur artistique, des milieux artistiques professionnels, des réseaux de diffusion et de création et des réseaux professionnels ; 
    - Compréhension des enjeux de politique culturelle, notamment sur le territoire de Seine-Saint-Denis ;
    - Connaissance de l’environnement juridique, financier et administratif des collectivités territoriales ;
    - Compétences managériales et capacité à fédérer et à travailler en équipe ;
    - Pratique souhaitée de langues étrangères.

     

    CONDITIONS

    - Recrutement par détachement ou, à défaut, par voie contractuelle ;
    - Temps plein ; rémunération selon la grille indiciaire de la fonction publique territoriale/ grade de Directeur territorial, assortie d’un régime indemnitaire ;
    - Prise en charge de 50 % du Pass Navigo, tickets restaurant, mutuelle ;
    - Poste implanté à La Courneuve (93) - RER B La Courneuve-Aubervilliers, T1 Hôtel-de-Ville de La Courneuve ; déplacements fréquents sur les autres sites de l’établissement (Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Saint-Denis) ;
    -  Prise de fonction à partir du 15 octobre 2021

     

    CANDIDATURE

    Les candidatures (Curriculum Vitae + lettre de motivation argumentée de 2 pages minimum) sont à adresser avant le 28 juin 2021 à : recrutement.direction@polesup93.fr

     

    CALENDRIER

    Avant le 28 juin 2021 : Candidature

    10 juillet 2021 : Communication de la short-list

    1er septembre 2021 : Transmission, par les candidat·es pré-sélectionné·es, d’un projet d’orientation pédagogique, artistique et culturel, sur la base des documents-cadres qui leur seront transmis·e·s

    Semaine du 13 septembre 2021 : Entretien des candidat·es pré-sélectionné·es

    mi-octobre 2021 : Prise de fonction

     

     

     

  • Note d’orientation relative aux missions et priorités fixées par les partenaires publics pour la conduite et le développement du projet d’établissement d’enseignement supérieur du spectacle vivant « POLE SUP’93 »

    CADRE GÉNÉRAL

    L’enseignement supérieur du spectacle vivant, dont l’existence est actée dans le code de l'éducation (article L.759-1), repose sur la volonté commune de l’Etat et des professionnels de s’engager dans une démarche de validation pleine et entière des parcours de formation des jeunes artistes en vue d’une forte professionnalisation à l’entrée dans les métiers du spectacle vivant. Dans ce cadre, un travail de clarification des cursus sur la base de la création de nouveau textes réglementaires relatifs aux diplômes d’interprètes et d’enseignants a permis d’inscrire cet enseignement dans le processus d’harmonisation européenne des enseignements supérieurs (LMD).

    Les diplômes nationaux supérieurs professionnels (DNSP) de musicien, de danseur, de comédien et d’artiste de cirque créés par décret du 27 novembre 2007 sont inscrits au niveau 6 du répertoire national de la certification professionnelle (RNCP).

    Les diplômes d’enseignants, diplôme d’Etat (DE) et certificat d’aptitude (CA) aux fonctions de professeur sont également concernés par cette évolution qui a notamment abouti en 2011 à la publication des nouveaux textes réglementaires relatifs au DE de professeur de musique, inscrit au niveau 6 du RNCP (arrêté du 5 mai 2011 relatif au diplôme d'Etat de professeur de musique et fixant les conditions d'habilitation des établissements d'enseignement supérieur à délivrer ce diplôme).

    A ce jour, 12 établissements sont accrédités par le Ministère en charge de la culture pour délivrer le DNSPM et DE de professeur de musique, dont le Pôle Sup’93.

     

    LE POLE SUP'93

    Gouvernance et fonctionnement

    Créé en 2009 en association loi 1901 de préfiguration d’un établissement public de coopération culturelle (EPCC) et fonctionnant depuis le 1er janvier 2019 sous ce régime d’EPCC à caractère administratif, le Pôle Sup’93 est administré par un Conseil d’administration réunissant les villes de La Courneuve et d’Aubervilliers, le syndicat intercommunal pour la gestion du CRR d’Aubervilliers - La Courneuve, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, l’Etablissement public territorial Plaine Commune, le Ministère en charge de la culture, l’Université Paris 8 - Vincennes - Saint-Denis et des représentants du corps enseignant, des étudiantes et étudiants et du personnel administratif.

    Il rassemble et fédère, à ce jour, autour du même projet pédagogique, artistique et culturel les ressources issues du conservatoire à rayonnement régional d’Aubervilliers - La Courneuve et du conservatoire à rayonnement départemental d’Aulnay-sous-Bois (mise à disposition partielle d’agents, de locaux et de parcs instrumentaux).

    Le Conseil d’administration détermine la politique générale de l’établissement et détermine ses grandes orientations ; il délibère sur toutes les questions relatives au fonctionnement de l’établissement. La Présidence du Conseil d’administration convoque et préside le Conseil d’administration ; elle nomme le personnel permanent de l’EPCC.

    Placé·e sous l’autorité de la présidence de l’EPCC, la directrice ou le directeur assure les fonctions de chef·fe d’établissement. Il·elle conduit et développe, met en œuvre et anime le projet pédagogique, artistique et culturel de l’établissement. Il·elle assure l’exécution des programmes d’enseignement de l’établissement dont les priorités sont fixées par le Conseil d’administration. Il·elle est garant·e de la gestion des personnels et du respect des enveloppes budgétaires allouées.

    Missions et diplômes délivrés

    Le Pôle Sup’93 a vocation à proposer des cursus en formation initiale et continue et des modules de formation continue diplômants et non diplômants. Il est, par ailleurs, centre de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), même si aucune session de VAE pour le DE n’a été organisée par le Pôle Sup’93 depuis 2015 et sa reprise des missions du CeFedem Ile-de-France.

    Le Pôle Sup’ 93 doit poursuivre son développement en complémentarité et en collaboration avec les autres établissements d’enseignement supérieur du spectacle vivant en Ile-de-France, en particulier le Pôle supérieur Paris-Boulogne-Billancourt (PSPBB) et le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), et inscrire son action dans le réseau national des établissements d’enseignement supérieur du spectacle vivant (Anescas).

    La procédure d’accréditation dans laquelle le Pôle Sup’93 s’est trouvé engagé en 2019-2020 a conduit au renouvellement, prononcé le 17 juillet 2020, de l’accréditation de l’établissement par le Ministère en charge de la culture à délivrer :

    - Le Diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM), spécialités « Chef d’ensembles instrumentaux ou vocaux » (option « Ensembles vocaux ») et « Instrumentiste-chanteur » (domaines « Musiques classiques à contemporaines », « Jazz et musiques improvisées » et « Musique ancienne ». Un parcours défini conjointement avec l’université Paris 8 – Vincennes – Saint-Denis permet aux étudiants inscrits en DNSPM d’obtenir une licence « Arts, mention Musicologie » à l’issue de leur cursus d’études de trois ans.

    Le Diplôme d’Etat (DE) de professeur de musique (qu’il délivre depuis le 11 mars 2015, suite à la reprise des missions du CeFedem d’Ile-de-France), dans les disciplines « Accompagnement » (option « Musique »), « Direction d’ensemble » (option « Vocaux »), « Enseignement instrumental ou vocal » (domaines « Classique à contemporain », « Musique ancienne », « Jazz et musiques improvisées », « Musiques actuelles amplifiées », « Musiques traditionnelles ») et « Formation musicale ». Le Pôle Sup’93 délivre le DE de professeur de musique par le biais : 
    • de De la formation initiale : les cursus y sont articulés aux cursus DNSPM+Licence ;
    • de la formation continue

    NB : Aucun concours de recrutement d’étudiant·es n’a été organisé depuis cinq ans dans la spécialité « Chef d’ensembles instrumentaux ou vocaux » ni dans la spécialité « Instrumentiste-chanteur », dans le domaine « Musique ancienne ».

    Projet fondateur

    Les statuts de l’EPCC affirment la volonté des membres fondateurs de créer un pôle supérieur d’enseignement artistique doté d’une identité artistique, culturelle et pédagogique forte, construite à partir des axes structurant suivants :

    - Des cursus donnant une large place à la pratique (individuelle et collective) et aux mises en situation professionnelles ;

    - Un engagement assumé en direction des répertoires de création et des projets pluridisciplinaires (faisant dialoguer la musique avec les arts visuels et de la scène) ;

    - Une attention particulière portée à la dimension corporelle et scénique de la performance musicale ;

    - Une place importante accordée à la formation à la pédagogie et aux enjeux contemporains de l’enseignement artistique spécialisé ;

    - Une dynamique territoriale forte, en lien avec les collectivités administratrices ;

    - Portera une attention particulière à l’égalité F/ H et à la diversité.

     

    AXES DE DÉVELOPPEMENT DU PROJET D'ÉTABLISSEMENT

    Dans le respect du projet fondateur présenté ci-dessus, le projet pédagogique, artistique et culturel devra notamment répondre aux objectifs suivants :

    - Poursuivre l’intégration des cursus dans les schémas européen licence-master-doctorat. Pour cet objectif, les recommandations des différents rapports d’évaluation réalisés dans le cadre de l’accréditation pourront utilement être mis à profit ;

    - S’engager dans un développement et un rayonnement de l’établissement à l’international (mener notamment la démarche d’adhésion à la Charte ERASMUS+) ;

    - Garantir la réalisation des objectifs formalisés dans le contrat pluriannuel d’objectifs 2020-2024 voté par le Conseil d’administration dans le cadre de la procédure d’accréditation de l’établissement par le Ministère en charge de la culture ;

    - Engager toutes les actions nécessaires pour garantir la reconnaissance au grade de licence du DNSPM et du DE délivrés par le Pôle Sup’93 (initiation à la recherche, enseignement des langues étrangères, formation à l’usage des outils numériques pour les artistes-interprètes et enseignants, inscription dans la charte Erasmus +) et envisager la mise en place, dès la rentrée 2022, de cursus menant à un DNSPM conférant le grade de licence ;

    - Contribuer aux travaux engagés au niveau départemental (schéma Cap’Amateurs) relativement à la valorisation des répertoires et des artistes issus des différents domaines des musiques actuelles (et singulièrement, des musiques traditionnelles) et répondre à ces enjeux par une offre de formation (initiale et/ou continue, diplômante ou non) adaptée aux objectifs poursuivis et aux attentes des publics visés ;

    - Mener des formes de coopérations avec le Pôle supérieur Paris-Boulogne-Billancourt (PSPBB) et développer des échanges pédagogiques permettant le partage des savoir-faire et l’articulation des complémentarités des pratiques artistiques dans le domaine musical ;

    - Favoriser l’interdisciplinarité au sein des parcours de formation ;

    - Engager une expérimentation de projet autour des musiques du monde en favorisant l’ouverture au secteur ;

    - Concevoir des cursus qui, sans renoncer à leur ambition, manifestent un pragmatisme sensible aux contraintes d’organisation des étudiantes et étudiants (temps de travail personnel, transports, etc.) ;

    - Concevoir un dispositif de VAE pour le DE de professeur de musique, adapté à ses conditions matérielles de réalisation ;

    - Au regard de tous ces objectifs, interroger et aménager autant que de besoin l’organigramme de l’équipe permanente de l’établissement.

     

    AXES DE RÉFLEXION AVEC LES TUTELLES ET LES PARTENAIRES PUBLICS

    La question de locaux propres au Pôle Sup’93 et des relations que l’établissement est appelé à entretenir avec les établissements d’enseignement initial et les établissements d’enseignement supérieur artistiques devra faire l’objet d’une étude associant le Pôle Sup’93, ses partenaires publics (DGCA, DRAC Île-de-France, collectivités administratrices) et les établissements d’enseignement artistique initial partenaires (CRR93, CRD d’Aulnay-sous-Bois). Cette réflexion portera sur les relations que le Pôle Sup’93 est appelé à consolider :

    - Avec les établissements d’enseignement initial : relativement aux ressources matérielles (locaux, parc instrumental) et humaines (personnel enseignant) actuellement mises à disposition du Pôle Sup’93 par le CRR93 et le CRD d’Aulnay-sous-Bois, considérant la nécessité impérieuse que le Pôle Sup’93 développe son action dans des locaux en propre adaptés à ses besoins ;

    - Avec les établissements d’enseignement supérieur du spectacle vivant en Île-de-France : relativement à la relation de complémentarité qu’il est appelé à entretenir avec eux ;

    - Avec l’Université Paris 8.

    S’appuyant sur cette étude, la directrice ou le directeur proposera aux partenaires publics les actions nécessaires à l’autonomisation de l’établissement, notamment en matière immobilière, et à la rédaction d’un contrat d’objectifs et de moyens que l’établissement se doit de conclure, conformément à l’article 7 de ses statuts.