DNSPM

Diplôme national supérieur professionnel de musicien
 + Licence "Arts, mention musicologie"

Le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) est le diplôme de niveau 6 (niveau Licence) du Ministère de la culture qualifiant les artistes-interprètes professionnels.

En partenariat avec l’université Paris 8, le Pôle Sup’93 permet à tous ses étudiants qui ne seraient pas déjà titulaires d’une licence de musique de préparer conjointement un DNSPM et une Licence « Arts, mention Musicologie ». Les cursus DNSPM qu’il propose se veulent, par ailleurs, à la fois centrés :

> Sur la recherche d’une excellence individuelle globale : avec une équipe pédagogique de très haut niveau, composée de chargés d’enseignement reconnus, solistes dans les meilleurs orchestre, figures nationales et internationales de leur spécialité. Cette recherche d’excellence instrumentale ou vocale s’accompagne d’une attention soutenue à la dimension corporelle du geste musical (cours de Technique Alexander, de yoga, etc.), à l’inscription culturelle des pratiques et au développement de la créativité de chaque étudiant.

> Sur des pratiques artistiques collectives exigeantes, ouvertes et ambitieuses : le parcours invite chaque étudiant à participer à la réalisation de nombreux projets artistiques collectifs. En sus des sessions d’orchestre ou des concerts de musique de chambre, l’accent est mis sur l’ouverture pluridisciplinaire, où la musique s’associe aux arts du cirque, du théâtre, de la danse, de la littérature ou du cinéma.

> Sur la professionnalisation : soucieux d'assurer à ses étudiants la meilleure insertion professionnelle possible, le Pôle Sup'93 a par ailleurs mis en place de nombreuses actions avec des structures de création ou de diffusion, dont les acteurs encadrent aussi bien les cours d'environnement professionnel que les projets ou les stages. Des appels à projet réservés aux étudiants ou aux diplômés du Pôle Sup’93, la présence dans l’équipe permanente d’un Conseiller pédagogique « Terrains et mondes professionnels » permettent par ailleurs au Pôle Sup’93 d’accompagner au mieux les étudiants dans leur insertion professionnelle. 

> Sur l’étudiant : Toute l’équipe du Pôle Sup’93 se veut à l’écoute des étudiants, pour leur permettre de suivre une scolarité la plus épanouissante possible. Des instances de dialogue permettent aux étudiants de s’exprimer sur les contenus d’enseignement proposés ; et les parcours peuvent être aménagés en fonction des contraintes individuelles de chacun, dans le cadre des attendus du Règlement des études.

Et après ?
Nombreux sont les étudiants titulaires d’un DNSPM du Pôle Sup’93 et d’une licence à poursuivre leurs études en master, en France (CNSMD de Paris et de Lyon), ou dans tout pays de l’Union Européenne signataire du processus de Bologne. Les diplômés peuvent aussi poursuivre leurs études universitaires menant à un doctorat en musicologie ou d’interprète. Fort de leurs acquis et d’un diplôme repéré, ils peuvent également s’engager dans la vie professionnelle.

Licence "Arts, mention Musicologie"
Maquette Cursus DNSPM
Pour une présentation détaillée des objectifs et contenus de chaque UE du cursus DNSPM / Licence, voir le Règlement des études de Formation initiale

  • Cursus - Formation Initiale (FI)

    Le Cursus DNSPM en Formation Initiale s’organise :
    > en 6 semestres universitaires (pouvant être étendue à 7 ou 8 semestres)
    sur 1350 heures
    > pour un total de 180 ECTS

    Le parcours de formation est organisé en Unités d’Enseignements (UE) :
    UE 1 : Enseignement de la spécialité
    UE 2 : Disciplines techniques complémentaires (connaissances pratiques et associées)
    UE 3 : Disciplines universitaires scientifiques et culturelles (enseignements dits transversaux)
    UE 4 : Connaissance de l’environnement professionnel

    Pendant toute la durée de ses études en DNSPM, l’étudiant a la possibilité de passer, s’il le souhaite, un « Test d’orientation » pour préparer, en sus, le Diplôme d’Etat (DE) de professeur de musique, dans une discipline / domaine / option identique à la spécialité / domaine / option dans laquelle il prépare le DNSPM.

    Schéma cursus des études DNSPM/Licence + DE

    Cursus DNSPM et DE de formation initiale sont fortement articulés, au gré de nombreuses mutualisations. Les deux premiers semestres du cursus DNSPM composent ainsi une « année-socle » correspondant aux deux premiers semestres du cursus DE.

    Pour une présentation détaillée des mutualisations entre les cursus DE et DNSPM/Licence, voir le Règlement des études de formation initiale.

    Pour une présentation détaillée du cursus de formation initiale au DE, voir la page dédiée.

  • Contenu des enseignements - Formation Initiale (FI)

    Les objectifs et contenus de la formation sont répartis en six unités d’enseignement :

    UE 1 : Enseignement de la spécialité
    Cette UE regroupe un ensemble d’enseignements appelés à permettre à l’étudiant de maîtriser les pratiques instrumentales et savoir-faire spécifiques à sa discipline principale. Le développement de la virtuosité instrumentale et de la sensibilité artistique, la découverte et la pratique des styles attachés à sa discipline (avec un engagement assumé du Pôle Sup’93 en direction des répertoires de création récente), la capacité à s’emparer rapidement d’un texte et à s’engager dans des contextes de pratiques variés en constituent les objectifs principaux.

    UE 2 : Disciplines techniques complémentaires
    Les « Disciplines techniques complémentaires » diffèrent en fonction des parcours. Elles peuvent relever d’enseignements obligatoires ou optionnels et aspirent à favoriser la découverte et l’approfondissement de pratiques instrumentales, artistiques ou techniques, susceptibles d’appuyer la pratique de la discipline principale de l’étudiant :

    > En favorisant sa familiarité avec les langages musicaux, son immersion dans la facture des œuvres et son rapport critique aux partitions ;
    > En l’invitant à creuser une dimension spécifique de sa discipline principale ;
    > En lui permettant de développer une pratique artistique secondaire ;
    > En cultivant un savoir-faire technique particulier ;
    > En l’encourageant dans la prise de conscience et la maîtrise de son corps-musicien ;
    > En promouvant sa créativité.

     UE 3 : Disciplines universitaires scientifiques et culturelles
    L’accès à l’enseignement universitaire est une chance pour les jeunes artistes d’aujourd’hui. Pour les étudiants en DNSPM, elle ouvre un accès privilégié à des disciplines à forte dimension scientifique et culturelle, notamment la musicologie et l’écriture. L’apprentissage des langues a une double utilité : l’accès aux échanges internationaux et la compréhension des répertoires étrangers. Les disciplines proposées aux étudiants du Pôle, parmi l’offre générale des cours de l’Université de Paris 8, sont sélectionnées et organisées pour correspondre aux différents cursus du Pôle Sup’ 93.

    UE 4 : Connaissance de l’environnement professionnel
    Depuis plusieurs décennies, l’enseignement supérieur s’est ardemment engagé dans le soutien à l’insertion professionnelle avec pour objectif de faire face à plusieurs défis : la mondialisation, la crise économique et la crise de l’emploi. Dans cette optique, le Pôle Sup’93 a mis en place de multiples actions en lien avec le monde professionnel :

    > Des mises en situation professionnelle au sein du Pôle Sup’93, pour favoriser le contact entre les étudiants et les acteurs et pratiques du monde musical d’aujourd’hui ;
    > Des stages hors les murs ;
    > Des projets artistiques pluridisciplinaires organisés par le Pôle Sup’93 en partenariat avec des structures spécialisées dans les arts du cirque, du théâtre, de la danse, du cinéma ou de l’audiovisuel, afin d’ouvrir les étudiants à des contextes de pratique musicale qui leur sont souvent moins familiers et à ressources artistiques susceptibles d’inspirer le contenu de leur propre projet artistique ;
    > Des ateliers et séminaires d’environnement professionnel, ayant pour objectifs d’outiller les étudiants dans la connaissance des contextes d’exercice du métier, ainsi que dans l’identification et le développement des compétences qui y sont attendues d’eux.

    Pour une présentation détaillée des maquettes DNSPM, voir le Règlement des études de formation initiale.

  • Equipe pédagogique

    CLASSIQUE À CONTEMPORAIN
    chant Paul-Alexandre Dubois, Caroline Fèvre, Dominique Moaty
    direction d’ensembles vocaux Catherine Simonpietri
    violon Ann-Estelle Médouze, Stéphane Tran N’Goc
    alto Olivier Grimoin
    violoncelle Florian Lauridon
    contrebasse Jean-Christophe Deleforge
    flûte traversière Sophie Deshayes
    hautbois Valérie Liebenguth
    clarinette Valérie Guéroult
    basson Amrei Liebold
    cor Patrice Petitdidier / Misha Cliquennois
    trompette Pascal Clarhaut
    trombone Laurent Madeuf
    tuba Sébastien Rouillard
    saxophone Stéphane Laporte
    harpe Frédérique Cambreling
    percussions classiques Gabriel Benlolo, Laurent Fraiche, Patrick Lefèvre,
    Catherine Lenert
    piano Jasmina Kulaglich, Romano Pallottini, Bruno Perbost
    piano, option accompagnement Reiko Hozu
    guitare Tania Chagnot, Judicaël Perroy
    accordéon Frédéric Guérouet

    MUSIQUE DE CHAMBRE
    Isabelle Grandet, Julien Guenebaut, Pierre Monty, Jacques Saint-Yves

    AUTRES DISCIPLINES
    analyse Jean-François Boukobza, Mathilde Catz, Samuel Liégeon
    déchiffrage Frédérique Cambreling, Tania Chagnot, Alexandre Gasparov Frédéric Guérouet, Reiko Hozu, Patrice Lefèvre, Valérie Liebenguth, David Louwerse, Laurent Madeuf
    son, nouvelles technologies, MAO Christophe Hauser
    soundpainting François Jeanneau
    technique Alexander Sandrine Smirr-Carré
    yoga Maurice Chenmama
    disciplines complémentaires chanteurs Laurence Causse et Dominique Moaty (art dramatique), Dominique Moaty (physiologie de la voix), Frédérique Moulin (formation musicale), Catherine Simonpietri (piano)
    environnement professionnel Lara Al Jammal, David Konopnicki, Coralie Cousin, Marie Marais, Romain Ponsot, Centre culturel Houdremont, La Pop

    ACCOMPAGNATEURS
    Jean-Yves Aizic, Jonas Atlan, Olgha Bakhutashvili, Madoka Fukami, Alexandre Gasparov, Fumie Ito, Valérie Jacquet-Betmalle, Isabelle Mambour, Yu Matsuoka, Mathilde Ngyuen

    JAZZ & MUSIQUES IMPROVISÉES
    atelier répertoire et style Vincent Segal
    atelier composition, écriture et improvisation Denis Guivarc’h (en alternance avec Malik Mezzadri, dit Magic Malik)
    atelier harmonie et histoire du jazz Julien Lourau (en alternance avec Bojan Zulfikarpasic, dit Bojan Z)
    atelier rythmique François Laizeau, Paul Mindy
    atelier écriture et orchestration Tomás Gubitsch
    enregistrement et post-production Christophe Hauser

  • Textes de référence